TheGood Histoire d'une Légende

un ciné blog découverte consacré a la légende vivante du cinema américain Clint Eastwood a l'occasion de ses 50 ans de carrière 1955 - 2005



07 janvier 2006

Le Maitre De Guerre 1986 "un marines sa improvise sa s'adapte et sa domine!"

heartr

Des tranchées de Corée a l'enfer du Vietnam, le sergent Tom Highway a passé trente ans au service de l'armée pour se voir remercié. Sa dernière chance : l'instruction de jeunes recrues. Il se trouve confronté a une garnison qui se laisse aller, encadrée par des officiers ambitieux ou inefficaces. Tom Highway prend les choses en mains, sa méthode : la dure!
l'armée souhaite a l'époque que le maitre de guerre ai le meme effet que topgun ( un film attirant des recrues donc de propagande en gros) et fournit a clint des séquences de démonstrations ...
clint va réalisé absolument le contraire :cette comédie de guerre qui carricature l'armée dans tout ces états du meilleur comme du pire.. (avec une section de reco jemenfoutiste et un marrio van pabless génial et déjanté) en lui donnant bien sur quelquepart une utilité
clint commence le film par des scènes d'archives de la guerre de corée dont les vétérans le remercieront.

extrait INTERVIEW - mars 1987 au magazine "STARFIX"
STARFIX : Au départ, ne devait-il pas s'agir de l'armée et non des Marines ?

CLINT EASTWOOD : Effectivement. Au départ, il s'agissait d'une compagnie aéroportée. Mais au Pentagone, ils ont l'impression que le Vietnam ou la Corée, cétait une époque différente, révolue sans rapport avec l'armée d'aujourd'hui. "Les gens ne parlent pas comme ça aujourd'hui" disaient-ils. J'ai rétorqué que les vétérans de Corée et ceux du Vietnam prendraient ça très mal s'ils apprenaient qu'au Pentagone, on les rangaient du côté des barbares et qu'aujourd'hui, tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes militaires.
Mais la Défense s'est aujourd'hui lancée à fond dans une opération de relations publiques. "Allez jusqu'au bout de vous même avec l'Armée". ou "Ce n'est pas un job mais une grande aventure" ou encore "Les Marines recherchent des hommes d'exception". Ce genre de choses. Dans tous les spots publicitaires, l'image qui est donnée est celle d'une haute technologie dans le domaine de l'informatique. Vous en voyez que des jeunes genstrès bien élevés assis très proprement devant des ordinateurs.. Il n'y a personne qui patauge dans la boue et dans les tranchées avec un fusil à bout de bras. On ne vous dit jamais que vous risquez de partir à la guerre et même d'y mourir. Comme je pensais que les gens qui ont fait la guerre pour nous, qu'ont l'ait gagnée ou pas, étaient des gars qui n'avaient pas envie d'y aller - et comme je ne faisais pas un film de propagande pour l'armée - j'ai persisté. Qu'on aime ou pas "Le maître de guerre" correspond exactement à ce que je voulais mettre sur l'écran.

casting:

Clint Eastwood ....  Gunnery Sgt. Tom 'Gunny' Highway
Marsha Mason ....  Aggie
Everett McGill ....  Major Malcolm A. Powers
Moses Gunn ....  Sergeant Webster
Eileen Heckart ....  Little Mary
Bo Svenson ....  Roy Jennings, Palace Bar Owner
Boyd Gaines ....  Lieutenant M.R. Ring
Mario Van Peebles ....  Corporal 'Stitch' Jones

240943708


imageridge


La Bande Son : nommé pour l'Oscar du meilleur son en 1987

1: "Sea of Heartbreak"
Written by Hal David and Paul Hampton
Performed by Don Gibson
Guitar by Hank Garland
Courtesy of Hickory Records

2: "Secret Love"
Written by Sammy Fain and Paul Francis Webster
Performed by Jill Hollier

3: "A Very Precious Love"
Written by Sammy Fain and Paul Francis Webster
Performed by Jill Hollier

4: "How Much I Care"
Written by Clint Eastwood and Sammy Cahn
Performed by Jill Hollier

5: "I Love You But I Ain't Stupid"
Lyrics and performed by Mario Van Peebles
Music by Mario Van Peebles and Desmond Nakano

6: "Bionic Marine"
Written by Mario Van Peebles

7: "Recon Rap"
Written by Mario Van Peebles

Posté par joseywales à 22:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire